« Je suis mille possibles en moi » (A. Gide)

Travaux en cours (2010-2011)

Au boulot
© D.G. 2007

- Nivoelisoa Galibert : L’Interférence et Un conte de la nuit in Serge Meitinger, Liliane Ramarosoa et Claire Riffard, éds., Jean-Joseph Rabearivelo, Oeuvre intégrale [titre provisoire], Paris, CNRS Éditions, coll. Planète libre. Édition scientifique. Publication en 2011.

- Nivoelisoa Galibert : Les Voyages… à Madagascar de Nicolas Mayeur (1747-1813). Édition scientifique. Publication en 2011.



Prix du livre jeunesse Ouessant 2009 : un excellent cru

Relevé dans Le Télégramme, quotidien de Brest, du 21 août 2009, dans la rubrique Prix du Livre Insulaire

La présidente du jury du Prix du livre jeunesse, Nivoelisoa Galibert, a déclaré, hier midi, « que 2009 est un excellent cru » et a salué les efforts des éditeurs de l’océan Indien.

Deux romans pour adolescents et dix albums pour les plus jeunes ont été retenus pour concourir dans ce prix de la catégorie «jeunesse». Et les membres du jury, les deux élèves du collège des Îles du Ponant, Lucille Guillerm et Manon Riou, leur professeur de français, Jean-Jacques Salaün, et les deux enseignantes, Gwenaëlle Baamara et Sophie Marhic, ont été unanimes pour décerner le prix du conte contemporain à « Le phare de l’enfant algue », écrit et illustré par Hugues Mahoas (éditions Coop Breizh). Le prix album de la découverte a été attribué à « Ali de Zanzibar », de Salim Hatubou (Orphie éditions). Le jury a décerné deux mentions spéciales à « Joshua ou la mer des histoires », de Delphine Ratel et Virginie Grosos (éditions Millefeuille), et « Les orangers de Tahiti », de Roxanne Marie Galliez, Emmanuelle Tchoukriel et Clémence Vasseur (éditions Balivernes). Les deux jeunes collégiennes ont été particulièrement contentes de participer à ce jury littéraire, de lire tous les livres et de défendre ceux qu’elles ont aimé.

« J’ai découvert une culture »

Comme Lucille Guillerm, défendant la cause d’ « Ali de Zanzibar », de Salim Hatubou : « J’ai découvert une culture. Les illustrations sont magnifiques et je l’ai lu trois fois tellement je l’ai aimé! ».



PRIX DU LIVRE INSULAIRE D’OUESSANT 2009 : « Zaho Zafimaniry – Zafimaniry intime »

miniature.jpg
© N.G. 2008

Catégorie « Regard poétique » :
Johary Ravaloson et Sophie Bazin, Zaho Zafimaniry – Zafimaniry intime, Antananarivo/La Réunion, éditions Dodo vole

par Nivoelisoa Galibert
(Article publié dans Les Nouvelles (Antananarivo à la parution de l’ouvrage)

Auteur de La Porte du Sud, « auteur dégagé » selon ses propres termes, Johary Ravaloson préside le groupe malgache « TsyKanto sy Tsimaninona [« Inesthétique et Insouciant »] et forme avec son épouse Sophie Bazin, comme lui plasticienne d’art contemporain, le tandem « Arius et Mary Batiskaf » (clin d’œil aux cousins Marius et Ary Leblond, célèbres écrivains de La Réunion où ils ont vécu pendant ces dix dernières années). Ludique et attaché à la transgression, le couple a toujours donné le ton à la défense du Dodo, oiseau emblématique des oubliés du Progrès.

Médecin et plasticienne, juriste et écrivain
Docteur en médecine, Sophie Bazin se consacre depuis 1996 à la peinture et à la gravure. « Volumes, performances et installations », précise-t-elle. Ses expositions sont connues aussi bien à Tana qu’à La Réunion ou dans sa Normandie natale : Padar à Tana, Les Fleurs bleues, Liberté plastik, Les Oiseaux, Sortir du corps, Mémoires organiques et autres réminiscences… Elle est actuellement en résidence de création à Caen. Quant à Johary Ravaloson, rappelons-le, nouvelliste et romancier, il a été plusieurs fois lauréat de concours francophones internationaux (Prix du Centre Régional des Œuvres Universitaires, 1996 ; Prix de la nouvelle de l’océan Indien, 1999 ; Prix Grand Océan de littérature d’inspiration religieuse, 2000 ; Prix Williams Sassine, 2005). C’est en 2005 qu’il remporte avec Les Larmes d’Ietsé le Prix du roman de l’océan Indien organisé annuellement par le Conseil général de la Réunion, jusqu’à présent inédité. Sans délaisser l’écriture (Géotropique est son dernier roman, à paraître), docteur en droit, il se retrouve depuis peu installé comme juriste dans sa ville natale, Antananarivo, où son épouse le rejoint.

« Du désir et de la détermination…, de l’ancestralité et de la contemporanéité »
L’idéal de vie du couple le positionne toujours entre le monde passé et le monde futur, lesquels le plus souvent sont une transmutation du présent. C’est en tout cas ce que Sophie Bazin et Johary Ravaloson donnent à percevoir dans Zaho Zafimaniry – Zafimaniry intime, relation d’un long voyage de 1996 à 2006, où ils ont vécu en alternance dans le triangle de la Réunion, du pays Zafimaniry et de l’hexagone. En découle un « savoir exogène – des lunettes singulières – », selon la superbe préface de Juliette Ratsimandrava. Un savoir qui permettra aux lecteurs d’apprécier à travers un texte bilingue de se laisser reconduire du « temps plié » vers un dedans d’une beauté exceptionnelle qui court après la règle. Photos (S. Bazin) et textes (J. Ravaloson) sont l’oeuvre à quatre mains d’esthètes qui ne concèdent rien au tamberi-tany  (perte de repères) d’un pays où carnet de route et tranches de vie au quotidien se font énonciation artisanale à la manière des contes : si proche du merveilleux, mais les pieds dans la réalité.

N.B. S. Bazin et J. Ravaloson, Zaho Zafimaniry – Zafimaniry intime, préface de J. Ratsimandrava, Éd. Dodo Vole, 2008, 84 p. et 48 photographies, papier filigrané, format 21 x 21 cm, 18 euros. Sorti le 24 mai 2008, disponible à Antananarivo à partir d’août, chez Lecture et loisirs (Galerie Zoom) et par le site des Éditions Dodo Vole dont les auteurs sont responsables : http://dodovole.blogspot.com/.



Ouessant 2009 : le palmarès intégral
27 août, 2009, 12:24
Classé dans : hommage,Ile Prix Livre insulaire,lieux de culture,ocean Indien

QUAND L’OCÉAN INDIEN REDEVIENT LE… GRAND OCÉAN

Palmarès du Prix du Livre insulaire (toutes catgéories) mis en ligne par Nivoelisoa Galibert

dscn2794.jpg
© « Ouessant » D.G. (2009)

Grand Prix des Îles du Ponant :
- Rennie Pecqueux-Barboni, Costumes de Corse, Ajaccio, Editions Albiana

Prix Fiction : – Mylène Durand, L’immense abandon des plages, Montréal, Editions Pleine Lune

Prix Regard poétique : - Johary Ravaloson (texte) et Sophie Bazin (photographies), Zafimaniry intime Zafimaniry intime, Antananarivo-Saint-Denis de La Réunion, Editions Dodo vole

Prix Beaux Livres (2 ex aequo) : – Hubert Forestier et al., Mentawaï, l’île des hommes fleurs, Sommières, coédition IRD et Romain Pagès éditions, et Sonia Ribes-Beaudemoulin, dir., Biodiversité de la Réunion (collectif), Saint-Denis de La Réunion, éditions du Muséum d’Histoire naturelle de la Réunion

Prix Science / Essai : – Charlie Galibert, Sarrola 14-18, Ajaccio, éditions Albiana

Prix Roman Policier : - Gérard Chevalier, Ici finit la terre, Spézet, éditions Coop Breizh

Prix Littérature Jeunesse : - Conte : Hugues Mahoas, Le Phare de l’enfant algue, Spézet, éditions Cop Breizh et Album découverte : Salim Hatubou, Ali de Zanzibar, Saint-Denis de La Réunion, Orphie éditions

Mentions spéciales :
- Delphine Ratel et Virginie Grosos, Joshua ou la mer des histoires, s. l, éditions Millefeuille, et Roxanne-Marie Galliez, Emmanuelle Tchoukriel, Clémence Vasseur, Les Orangers de Tahiti, s.l., éditions Balivernes


Mundus Antiquitatis |
2008: Sur les chemins du su... |
Ben & Marion's Australi... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | CanadaBlog
| Tafraout - Circuits Excursi...
| almimi